Calvi


CalviEt d’abord à Calvi. L’immense baie, sa plage de cinq kilomètres, la ligne des montagnes enneigées jusqu’en mai, les murs de la citadelle qui s’avancent au milieu de la mer, on ne peut rêver plus beau décor. Faites un tour des remparts de cette fière cité dont la devise, «Semper Fidelis», lui valut une histoire tourmentée.

Descendez vers la marine et son port de plaisance, un des plus appréciés de Corse. Encore quelques pas et vous n’avez plus qu’à poser votre serviette sur la plage.

   VOIR

À Calvi, la citadelle génoise, Saint-Jean Baptiste, belle église baroque qui renferme le Christ des Miracles entraînant, dit-on, la levée du siège de la ville par les Turcs en 1553. Poussez également la porte de Sainte-Marie-Majeure, toute rose, et de l’Oratoire de la Confrérie Saint Antoine. La presqu’île de la Revellata, aux exceptionnels fonds marins. Allez jusqu’à Notre Dame de la Serra pour sa vue extraordinaire sur la baie.

À Aregno, admirez l’église de la Trinité de San Giovanni, étonnant chef d’œuvre roman, décoré de merveilleuses statues, dont un homme s’extrayant une aiguille du pied, symbolisant le mal que l’on arrache de l’âme.

   DÉCOUVRIR

Al’écart des routes, le golfe de Galéria offre sa beauté sauvage aux randonneurs et aux amateurs de plongée sous-marine.

   FAIRE

Tous les sports nautiques, toute l’année. À Calvi, station voile disposant d’un club nautique, l’eau est à 14° au plus froid de l’hiver ! Faites des balades à vélo le long du littoral.

Suivez la «Strada di l’Artigiani» qui vous fera aller à la rencontre d’artisans passionnés qui perpétuent des savoirsfaires ancestraux et n’oubliez pas de visiter les caves viticoles.

   GOÛTER

L’huile d’olive et notamment, la «niellaghja» variété locale; les oliosi, gâteaux secs à l’huile d’olive de Lama et les Croquants de Sant’Antonino.



Source (AGENCE DU TOURISME)




 

Google
Web www.korsika.it




 

 

CORSE© - 2005 Grafica, webdesign, provider: MTPublisher